• Bakkach F. est une artiste belge depuis 1986.
Elle a d'abord commencé avec de la tapisserie sur soie.
Bakkach F. a fait plusieurs expositions avec ses tapisseries sur soie et à chaque fois c'était un grand succès.
Mais après quelques années elle a dû arrêter à faire des tapisseries sur conseil de son occuliste parce que ça devenait trop dangereux pour ses yeux.
En 2000 elle a commencé à faire de la peinture à l'huile sur toile.
Avec ses peintures, elle a aussi beaucoup de succès auprès des gens ainsi qu'auprès les médias.
Elle a eu l'opportunité de faire déjà plusieurs expositions en Belgique.
En 2002 elle voulait avoir encore une autre manière de peindre.A ce moment elle a décidé de faire des aquarelles.
Pour le moment elle fait des tableaux en peinture à l'huile, acrylics et des aquarelles.
Ce qui fait qu'elle a eu directement beaucoup de succès avec ses oeuvres c'est sa technique spéciale et ses couleurs.

Bakkach F. a eu l'honneur d'être reprise dans l'encyclopedie biografique "Wie is wie in Vlaanderen 2003-2005". Qui veut dire en français "Qui est qui en Flandre 2003-2005"

En 2015 elle a eu l’honneur de recevoir le Diplôme et la Médaille de la décoration du travail de première classe.



Déclaration artistique


Bakkach F fait des peintures et est un artiste autodidacte. En explorant le concept d'une manière nostalgique, Bakkach crée souvent du travail en utilisant des tactiques de jeu créatives, mais celles-ci ne sont jamais permissives.
Le jeu est une affaire sérieuse: pendant le jeu, des règles différentes s'appliquent dans la vie quotidienne et même les objets quotidiens subissent une transsubstantiation.

Ses peintures sont caractérisées par l'utilisation d'objets du quotidien dans une atmosphère de mentalité de classe moyenne où la reconnaissance joue un rôle important.
En prenant la vie quotidienne comme sujet tout en commentant l'esthétique quotidienne des valeurs de la classe moyenne, elle étudie la dynamique de la peinture, y compris la manipulation de ses effets et les limites du spectacle basées sur nos suppositions de ce qui signifie pour nous.

Plutôt que de présenter une réalité factuelle, une illusion est fabriquée pour évoquer les domaines de notre imagination.

Ses œuvres établissent un lien entre la réalité et celle imaginée par son concepteur.
Ces travaux se concentrent sur des questions concrètes qui déterminent notre existence.